Terreur au Long-Sault

Photos : Manon Raîche
Photos : Manon Raîche

L’heure est à la réunion d’urgence au bureau de Maisonneuve, apparu dans la nuit, comme par magie. En 1660, la colonie de Ville-Marie à Montréal est en péril… La menace d’une attaque iroquoise est imminente et, sans la traite des fourrures, la colonie sera ruinée. Dollard des Ormeaux veut « aller à la rencontre des Nez-Percés » (les Outaouais) et ouvrir la route au convoi de fourrures de Radisson. Il monte une expédition afin de surprendre les Iroquois au Long-Sault (à Chute-à-Blondeau). « Compagnons, jusqu’au bout ! ». Au Long-Sault, le spectateur découvre un fort aux particularités surprenantes. Une musique intense et bourrée d’adrénaline dévoile une mise en scène digne d’un film d’action. On a droit à un grand combat chorégraphié, à des duels à l’épée et à des effets spéciaux surprenants !