La ruée vers le Nord !

Première photo : André Dumont , deuxième photo : Florence Bolduc
Première photo : André Dumont , deuxième photo : Florence Bolduc

Grâce à la technique d’un chœur grec, les spectateurs revivent avec émotion les défis des gens partis à la recherche d’un monde meilleur dans le Nouvel-Ontario. Ils travaillent à la sueur de leur front. « L’avenir est dans l’Nord ! » Les mines et les chantiers abondent là-bas depuis l’arrivée du chemin de fer et attirent ceux qui sont prêts à se rendre jusqu’à Kirkland Lake, Hearst ou Longlac.

« Y’a d’l’argent à faire en masse ! » C’est au début du XXe siècle que plusieurs Canadiens français acceptent de travailler pour pourtant bien peu dans les profondeurs et la noirceur des mines de Sudbury, de Cobalt ou de Timmins. Les grincements du métal contre le roc donnent des frissons au public grâce à la qualité du système de son multicanaux. Un impressionnant jeu de lumière permet de recréer ce qu’ont pu vivre et endurer ces hommes et ces garçons, le corps fatigué, les tympans brisés par le bruit et la peau fouettée par le froid.