Station 3 : La création et la production du spectacle

La création et la production du spectacle À l'été 2000, le directeur artistique, Félix Saint-Denis, et le conseiller en histoire, Yves Saint-Denis, sélectionnent une douzaine d'épisodes marquants de l'histoire des francophones en Amérique du Nord et en Ontario.

À compter de 2002, les coauteurs de L'écho d'un peuple , Félix Saint-Denis et Lise Paiement, consacrent d'innombrables heures à l'écriture des 14 tableaux du spectacle. Les efforts de recrutement des membres de la première troupe et de nombreux autres bénévoles portent fruit. Les premières répétitions pour le spectacle de 2004 attirent les comédiens dès le mois de février.

La troupe que dirige la metteure en scène et régisseure Carole Myre compte 320 comédiens, jongleurs, danseurs et cascadeurs dès l'an deux. Elle relève le défi de diriger la plus grande troupe au pays. C'est au directeur musical, Brian St-Pierre, que revient la tâche de composer la musique du spectacle, et par surcroît, de l'album L'écho d'un peuple . Lise Paiement, pour sa part, en est la parolière. Elle assure également la direction théâtrale en studio. Plus de 260 voix parlées et chantées s'unissent à la musique pour créer une trame sonore exceptionnelle.

De nombreux bénévoles consacrent beaucoup de temps à appuyer la production en coulisses, dont Nicole Charbonneau au bureau, Lynn Bray-Levac pour le service des repas, Carole Pagé-Lavoie aux accessoires, Jocelyne Leroux aux loges, Daniel Pagé et Aurèle Constantineau à la pyrotechnie ainsi que Tim Ion à la logistique. Ensemble, les membres de la grande famille de L'écho d'un peuple travaillent en vue de la grande première du samedi 26 juin 2004. Cette soirée connaît un franc succès et restera à jamais gravée dans la mémoire des gens qui y ont participé et de ceux qui y ont assisté.